MUSICOTHÉRAPIE ET NEUROLOGIE

MUSICOTHÉRAPIE ET NEUROLOGIE

Les dernières recherches en neurosciences montrent les effets d’un entrainement musical sur le cerveau. Elle peut donc être utiliser en tant qu’entrainement cognitif, sensorimoteur et langagier pour des patients (enfants, adolescents, adultes) souffrant de troubles neurologiques.

La rééducation neurofonctionnelle par la musique couvre un vaste champ d’application : trouble du  langage (ex. aphasie), maladie de Parkinson, maladie d’Alzheimer, Huntington, accidents cérébrovasculaires, traumas craniens, infirmité motrice cérébrale ainsi que d’autres pathologies neurologiques susceptibles d’affecter la cognition, la communication ou le mouvement (ex. dystrophie musculaire, sclérose en plaques…).

Quelques exemples d’exercices / techniques

–  MIT: Thérapie mélodique d’intonation guidée (Melodic Intonation Therapy) utilisée pour la  rééducation du langage auprès de patients aphasiques. Elle permet de réapprendre peu à peu des phrases fonctionnelles. Elle peut se travailler en cabinet et à la maison (vidéos, skype).

– TS:  chant thérapeutique (Therapeutic Singing). Utilisé pour divers problèmes de langage, comme l’aphasie. Chansons simples, choisies en fonction du répertoire du patient ou apprises. Cette technique est généralement très appréciée des patients et constitue un facteur motivationnel important.

– OMREX: exercices oromoteurs et respiratoires. Peut être utilisé pour l’apraxie, la dysarthrie, ainsi que d’autres problèmes langagiers (aphasiques, syndrôme de Down…).

– RAS: stimulation auditive rythmique, pour rééduquer par exemple la marche (AVC, Parkinson…).